Actualité

Affaire Troadec : les enquêteurs face au puzzle des indices

Quelques semaines après la disparition de la famille Troadec, l’enquête suit son cours et les enquêteurs tentent toujours d’élucider le mystère. Cependant, la principale difficulté reste le fait que les indices qui ont été retrouvés ne permettent pas d’esquisser un scénario précis de cette affaire hors norme.
Ces derniers jours, l’affaire a franchi une nouvelle étape et l’on est face à ce que l’on peut appeler un véritable puzzle.

Peu de pistes de recherche

La seule information qui a pu être confirmée par le procureur, c’est qu’aucun corps n’a été retrouvé. À près de 60 km de Saint Nazaire, les investigations continuent et se concentrent sur le domicile de la famille Troadec. Tout ce qu’ils ont pu trouver, c’est du sang en grande quantité et qui appartenait au père, à la mère et au fils. Quant au fils de la fille, Charlotte, il n’a toujours pas été identifié. Pour le moment, les accès à la rue dans ce quartier pavillonnaire ont été bloqués par les services de police et seuls les riverains ont la possibilité d’accéder à leur domicile.

À quelque 260 km de là, les recherches ont également repris dans le secteur de Dirinon, près de Brest, un secteur d’où est originaire la famille Troadec. C’est d’ailleurs dans cette zone qu’un manuel scolaire appartenant au père aurait été retrouvé. Au même moment, une personne a pu retrouver une carte vitale de Charlotte la jeune fille de la famille de même qu’une carte bancaire. L’inspection se poursuit activement dans le secteur où tous ces éléments ont été retrouvés et l’enquête devrait rapidement évoluer dans un sens ou dans un autre.

Perplexité des enquêteurs

Depuis le début de l’enquête, une cinquantaine de gendarmes ont été déployés sur place et vont recevoir du renfort dans les jours à venir. En effet, des plongeurs professionnels ont été dépêchés sur l’étang du Roual et un autre étang est en train d’être sondé non loin de là.

En ce moment, les fouilles se déroulent de manière très systématique et l’hélicoptère de la gendarmerie avait été mobilisé. Selon les sources policières, toutes les hypothèses sont possibles dans cette affaire et seront exploitées. On n’exclut pas d’ailleurs de faire appel à un enquêteur privé à Rouen afin d’élucider l’affaire. Avec les récents éléments trouvés, les enquêteurs laissent toujours penser qu’il y a eu des scènes de violence. Mais pour le moment, rien n’est encore plausible.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.