Actualité

Industrie française : un véritable levier d’emploi

L'industrie française

Selon le dernier rapport publié par l’INSEE le 12 mars dernier, 2018 fut une année prolifique pour l’embauche dans le secteur industriel Hexagonal. En effet, 9 500 nouveaux emplois ont étés créé, dont 6 500 seulement au troisième trimestre. Un chiffre qui n’avait pas été atteint depuis plusieurs années.

L’agro-alimentaire et l’énergie recrutent en masse

L’emploi dans l’industrie en France, doit principalement son dynamisme à des secteurs tels que l’énergie (+3 600), l’agroalimentaire (+2 000), l’équipement (+600) et le transport (+300). Les autres segments quant à eux ont permis d’embaucher 3 000 Français en 2018. Ainsi, les 235 000 entreprises industrielles Hexagonales peuvent se féliciter d’avoir redressé la barre, après une crise constatée depuis le début des années 2000, et qui s’est caractérisé par la suppression d’un grand nombre de postes (-1 200 en 2017, -25 300 en 2016…). Globalement parlant, l’étude de l’INSEE a révélé que 149 000 emplois net ont été créé en 2018 (160 000 postes à pourvoir contre 10 700 supprimés) tous secteurs confondus, soit 54 000 de plus que les premières estimations établies. Ces chiffres restent malheureusement bien en dessous de ceux enregistrés durant les deux dernières années (+327 000 en 2017 et +227 600 en 2016). Cela est dû, entre autres à la fermeture de plusieurs usines, et la délocalisation d’autres usines dans des pays où la main d’œuvre est à un moindre coût.

Etat des lieux de l’industrie en France

Dans son rapport, l’INSEE n’a pas manqué de dresser un tableau relatant les principaux chiffres à retenir à propos du secteur industriel en France. Ainsi, cette analyse nous apprend que l’industrie représente 12,4% du PIB national, et qu’elle génère 96,5% des produits exportés vers d’autres pays, pour un montant global de 450 milliards d’euros. Monopolisant 78% des dépenses liées aux recherches et développement (23,4 milliards d’euros), l’industrie manufacturière a permis de réaliser un chiffre d’Affaire estimé à 870 milliards d’euros, et embauche pas moins de 3 150 200 salariés. Les salaires ont également enregistré une hausse, quoique très légère et qui se situe entre +0,3 et +0,4%.

Ces données démontrent que l’industrie française, classée au 5éme rang mondial et 3éme européen, continue d’être un levier économique très important pour le pays, en dépit de la concurrence farouche imposée par les entreprises étrangères ayant posé pied dans l’Hexagone, et le changement des habitudes des consommateurs, qui privilégient désormais des produits personnalisés.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *