Formation/Education

Le bac STMG : une option à ne pas négliger

Un bac plein de ressources

Le bac STMG permet d’apprendre des matières souvent invisibles dans les filières générales, comme le management, la compta ou la gestion financière. Plutôt axé sur l’économie et la gestion, le bac STMG permet d’entrer dans l’organisation et le fonctionnement des organisations. C’est finalement un diplôme qui valorise un enseignement ancré dans le réel. Les programmes sont élaborés avec des dimensions pédagogiques innovantes. Avec le STMG, les étudiants se construisent une culture générale ainsi qu’un savoir technologique leur permettant de continuer leurs études après.

Pourquoi le STMG ?

Les bacheliers STMG auront le choix parmi un large éventail de métiers comme le souligne le lycée Sully à Marseille, souvent du secteur tertiaire et pour la plupart accessibles après un bac+2 ou +3. Nombreux sont les secteurs où pourront se diriger les STMG. Finance, Marketing, Communication, Commerce, Social, Informatique ou encore Tourisme, tous ces métiers sont accessibles après un bac STMG. Il est toujours important de rappeler que le choix d’orientation pour un lycéen n’est pas toujours simple. En effet, c’est cette décision d’étude et de branche d’activité (même s’il est autoriser de changer après) qui va conduire la suite de son parcours et son futur job. Il est donc important de choisir ce qui le séduit le plus après le Bac STMG.

Après le bac STMG

De nombreuses pistes

Par exemple, avec un BTS ou un DUT, les STMG peuvent devenir assistants ou techniciens dans les services de gestion, de finance ou de comptabilité. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de suivre des filières jusqu’à bac+5, notamment les filières AES ou IAE à la fac, ou en intégrant une école de commerce. D’autre part, l’une des voies recherchées par les STMG est le BTS MUC (Management des unités commerciales), où il est possible de poursuivre jusqu’à bac+5.

Social, tourisme et communication

Pour travailler ensuite dans le social, on peut passer par un BTS en économie sociale et familiale ou un DUT carrières sociales. Les débouchés sont plus compliqués en paramédical, à cause du fort niveau en maths, sauf pour le métier d’infirmier. Sinon, après un bac STMG, vous pouvez embrasser le secteur du tourisme, des loisirs et de l’animation. On peut conseiller la filière Communication des organisations, qui conduit vers des emplois de chargés de communication interne ou externe. D’autre part, avec une licence pro en ressources humaines, vous pourrez intégrer l’univers des ressources humaines en entreprises.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *