Actualité

Le décolletage : un poids économique à ne pas négliger

Le décolletage est une spécialité savoyarde qui a bien failli disparaître. Aujourd’hui, son tissu économique se porte bien et son activité progresse d’année en année.

Le décolletage est une industrie de précision indissociable de son site de production historique de la Vallée de l’Arve en Savoie. Il permet de fabriquer des pièces pour des secteurs d’activités variés comme l’automobile, l’aéronautique, le luxe, le milieu médical, l’optique ou bien encore l’équipement de maison. Son principe réside dans le fait de produire le plus de pièces possible en un minimum de temps, avec un maximum de précision et en produisant le moins de déchets possible.

Principe du décolletage

Le matériau de départ se présente sous la forme d’une barre de fer ou d’un fil métallique en torche. Il entre dans un appareil nommé « décolleteuse » ou bien encore « tour mécanique ». Cet appareil fonctionne généralement avec un système à cames. Les dernières générations ont vu apparaître des machines à commande numérique, plus précises et plus faciles à régler. Une fois la pièce apparue, elle entre dans plusieurs autres machines qui vérifient sa conformité et assure les finitions.

Formation au décolletage

Dans l’hexagone, il existe plusieurs formations au décolletage. Un lycée professionnel à Cluses, en Haute-Savoie, a lancé un baccalauréat professionnel spécialisé. Il dispense également son CAP. Des établissements scolaires situés à Besançon et à Champagnole lui emboitent le pas.

Un secteur en plein essor

Durant l’année 2017, les sociétés spécialisées dans le décolletage ont engrangé 2,2 milliards d’euros de chiffres d’affaires. Plus étonnant encore : cela représente une augmentation de 5 % par rapport à l’année précédente. La croissance de ce secteur s’avère exponentielle ! Après une crise importante en 2009, les syndicats de producteurs de la Vallée de l’Arve ont déployé un vaste plan d’action pour relever leur économie. Aujourd’hui, ils sont près de 8 000 et font vivre 40 000 salariés.

Le décolletage de demain

L’industrie du décolletage s’efforce de faire évoluer son savoir-faire pour répondre aux enjeux de demain. Par exemple, elle est prête à fournir aux fabricants automobiles les pièces nécessaires à la confection des futures voitures électriques. Elle se tourne également vers l’export en proposant ces produits spécifiques à l’étranger. Des acheteurs, notamment Iraniens, se montrent intéressés par le savoir-faire savoyard.

L’industrie du décolletage devrait atteindre un chiffre d’affaires inédit de 3 % à l’horizon 2020.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *