Santé

Prendre de la masse musculaire sans grossir, c’est possible

La prise de masse sèche est un objectif visé par la plupart des sportifs qui pratiquent le culturisme, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Pour ce faire, il est nécessaire de respecter certaines conditions, à savoir une alimentation adaptée qui favorise le développement des muscles, des exercices ciblés et un temps de récupération, afin de permettre aux muscles de se reconstruire. Eclairage. Les spécialistes du culturisme et les experts en nutrition s’accordent à dire que pour parvenir à prendre de la masse musculaire sèche dans pour autant grossir, il est nécessaire de suivre un programme d’alimentation à même d’apporter à l’organisme les calories indispensable au développement musculaire, en veillant au respect de trois règles essentielles.

#1 La qualité au lieu de la quantité

Etre sélectif et ne consommer que les aliments qui apportent aux muscles les aliments nécessaires à leur développement est indispensable pour prendre du muscle sec. Privilégiez les aliments riches en protéines et consommez-en à tous vos repas. Les glucides à indice glycémique bas arrivent en deuxième position et ne manquent pas d’intérêt pour les muscles. Evitez à tout prix les graisses saturées, les fritures et les sauces. En revanche, les poissons gras et les oléagineux s’avèrent bénéfiques.

#2 Une quantité en adéquation avec l’objectif

L’augmentation de la masse musculaire sèche passe nécessairement par l’augmentation de la quantité de calories absorbées, de manière à ce qu’elle soit supérieure aux calories brûlées. Sachez qu’un gramme de glucide équivaut à 4 Kcal, un gramme de protéine équivaut à 4 Kcal et un gramme de lipides équivaut à 9 Kcal. Aussi, vous êtes appelés à adapter la quantité d’aliments consommés à l’objectif afin d’éviter les excès et satisfaire aux besoins du métabolisme basal, tout en répondant d’une manière équilibrée aux besoins en énergie induits par les exercices.

#3 La persévérance est la clé du succès

Pour prendre du muscle sec, il faut s’armer de patience et respecter le régime alimentaire à la lettre. Respectez les 5 repas quotidiens et répartissez vos collations de manière intelligente, afin d’apporter à votre corps les nutriments dont il a besoin sans avoir une sensation de faim. Afin de favoriser la croissance musculaire sans pour autant prendre du gras, il faut accorder une grande importance à la collation à prendre après la séance d’entrainement, car l’assimilation des nutriments est très efficace à ce moment. Les périodes de repos sont également à prendre en considération car vos muscles en profitent pour s’auto-réparer et se reconstruire, en fabriquant de nouvelles fibres musculaires. Bien évidemment, vous devez vous hydrater correctement avant, pendant et après l’entraînement pour optimiser le développement de vos muscles.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.