Sport & Loisir

Le marché des paris sportifs en 2016

paris sportif

Depuis la légalisation des jeux sur internet qui est intervenue en 2010, le marché a fortement évolué. Plusieurs handicaps se sont mis en place pour les opérateurs tels que Betclic ou Unibet dans leur recherche de rentabilité :
• la nécessité de dépenses publicitaires massives
• le fait de proposer des côtes attrayantes, ce qui constitue un coût certain
Or, lorsque l’on fait un arrêt sur image sur les tenants actuels du marché, on réalise qu’il y a eu beaucoup de changements en comparaison de ses débuts.

Des leaders détrônés

Alors que le marché était dominé par la société Betclic, le groupe Unibet a réussi la performance de se frayer une place dans le trio de tête, ce qui n’était au départ pas gagné. Alors qu’il ne représentait que moins de 5% du marché en 2012, Unibet représente aujourd’hui plus de 20% de parts de marché. Parallèlement, on a pu constater que cette progression s’est fait au détriment de deux autres leaders jusqu’ici incontestés du marché, à savoir les français Betclic et Winamax. On a aussi pu noter que certains acteurs qui étaient encore discrets sur le marché, à l’instant de Zebet, ont également réussi à devenir plus importants depuis 2 ans, toujours au détriment de mastodontes comme Bwin, PMU ou encore la FDJ.

Un marché qui se développe

Lorsque l’on analyse la stratégie des leaders de ce marché, on constate qu’ils ont investi de gros moyens publicitaires, notamment dernièrement lors des compétitions de football, afin d’avoir une visibilité constante sur un secteur qui ne cesse de progresser dans l’Hexagone. En 2016, la somme totale des mises effectuées tout sport compris s’est élevée à plus de 2 milliards d’euros, soit presque le double des résultats obtenus l’année dernière.
Rien que l’Euro 2016 a représenté un total de plus de 230 millions d’euros de paris, c’est dire l’importance que revêtent les paris liés au football dans ce marché.
C’est aussi notamment à travers une bataille intense autour des bonus d’inscription que proposent ces sites que s’est cristallisée la concurrence. Il s’agit d’une somme supplémentaire, proportionnelle au dépôt, que le joueur se voit attribuer gratuitement afin de l’inciter à miser davantage. Ces sommes peuvent parfois constituer un montant non négligeable, même si elles sont pour la plupart du temps plafonnées.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.