Tourisme

Le phénomène Géocaching

Géocaching

Si vous êtes en train de réfléchir à vos prochaines vacances, avec l’envie de sortir des sentiers battus, cet article pourrait bien vous donner une idée ou deux… Petits ou grands, préparez-vous à vivre une aventure pleine de rebondissements !

Des vacances pimentées !

Si vous souhaitez trouver une activité pour occuper vos enfants, ou si vous êtes vous-même adepte de jeux en tout genre, le Géocaching semble tout indiqué. Véritable chasse au trésor des temps modernes, cette activité compte de plus en plus de participants. Grâce à l’utilisation d’un GPS sur smartphone, condition sine qua non pour pouvoir participer, vous devrez partir à la recherche de boîtes cachées, appelées « géocaches » ou « caches ». Une fois votre trésor trouvé, vous noterez votre nom ainsi que la date du jour dans un petit carnet, « logbook », dédié à cet usage.  Vous prendrez l’objet présent dans la cache, cela peut être un jouet, un bibelot, une carte de visite ou encore un billet de banque de valeur symbolique. A votre tour, vous laisserez quelque chose ; avec certains sites vous pouvez d’ailleurs suivre le déplacement de ces objets dans le monde ! Avant de repartir, pensez bien à remettre la géocache à l’endroit exact où vous l’avez trouvé et à partager votre expérience sur le site.

Mais attention, des défis peuvent vous attendre ! Mystère, casse-tête, Wherigo, cache multiple,… Il faudra vous creuser les méninges !

Le monde comme terrain de jeu communautaire

En 2013, environ deux millions de géocaches étaient répertoriées dans plus de deux cent pays sur les différents sites dédiés à ce loisir. Le plus célèbre d’entre eux, Geocaching.com,  a été créé par le groupe Groudspeak en 2000, avec plus de 2 700 000 caches actives comptées l’année dernière. C’est dire l’explosion fulgurante de cette activité communautaire, qui suscite un engouement de plus en plus marqué.

A tel point, qu’on parle même de sous-culture : des termes, propres au Géocaching, constituent un langage compris uniquement par les initiés. D’ailleurs, le commun des mortels, non pratiquant, est surnommé Géomoldus, clin d’œil à Harry Potter. De nombreux acronymes sont utilisés, comme MPLC (Merci Pour La Cache), RPRL (Rien Pris Rien Laissé) ou encore PAT (Premier A Trouver), pour ne citer que les français. Avec sa dimension internationale, vous apercevrez bien souvent leurs équivalents en anglais.

Plus surprenant encore, les participants trouveront parfois une Geocoin ou Géopièce, comportant un numéro de série unique, créée spécialement pour la chasse au trésor, sans valeur fiduciaire bien sûr.

En ville ou en pleine nature, le monde entier va vous réserver des surprises, de belles rencontres, et sans nul doute du suspens et des fous rires !

 

Crédit photo : chartreuse-tourisme.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.