Formation/Education

Pourquoi choisir la voie de l’apprentissage pour ses études ?

Avant d’être élu, Emmanuel Macron a fait part de sa volonté de « réformer en profondeur l’apprentissage pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes et transformer notre économie ». Un programme qui se traduit en une série de mesures qui devraient voir le jour au cours des mois et des années à venir, revalorisant l’apprentissage aux yeux de tous. L’objectif de l’apprentissage est de cumuler l’acquisition de compétences à la fois théoriques et pratiques. Pourquoi choisir la voie de l’apprentissage pour ses études ?

L’apprentissage : de quoi parle-t-on exactement ?

La formation en apprentissage concerne actuellement les jeunes de 16 à 25 ans. Son principe repose sur l’alternance entre enseignement théorique, dispensé en CFA (centre de formation d’apprentis) ou en établissement de formation avec l’acquisition pratique de compétences liées au métier choisi par le jeune, en vue d’acquérir un diplôme d’État (CAP, BEP, BTS…) ou un titre à finalité professionnelle.

L’apprentissage nécessite la signature d’un contrat entre l’employeur et l’apprenti. À ce titre, les entreprises du secteur privé, y compris les associations, sont en mesure d’embaucher un apprenti, s’engageant à prendre les mesures nécessaires à l’organisation de l’apprentissage. Il faut noter également que le secteur public non industriel et commercial (dont les 3 Fonctions publiques) peut également recourir à l’apprentissage.

Les raisons de choisir l’apprentissage

C’est dans le secteur commercial que l’on trouve un grand nombre de formations en alternance. Derrière cette raison, le large nombre de formations et de spécialisations disponibles. D’une manière générale, l’apprentissage présente les avantages suivants :

  • L’expérience : outre les qualités présentées par les candidats lorsqu’ils postulent à un emploi et leurs traits de personnalité, l’expérience est aujourd’hui un atout majeur en matière d’employabilité. L’apprentissage permet l’acquisition d’expérience et donc la découverte du monde du travail, laissant présager des candidats dont les attentes sont réalistes par rapport au métier qu’ils envisagent. Lors de leur période d’apprentissage, les apprentis se voient confier des missions à responsabilité et contribuent aux résultats de l’entreprise. Par ailleurs, nombreuses sont les entreprises qui offrent une embauche à l’issue du diplôme.
    Bien que l’apprentissage ne soit pas un gage d’obtenir un emploi stable, il est certainement un atout majeur, dans la mesure où 8 jeunes sur 10 trouvent un emploi au cours de l’année qui suit l’obtention de leur diplôme.
  • Au cours de leur contrat d’apprentissage, les jeunes sont rémunérés, car ils sont considérés en tant que salariés à part entière de l’entreprise. À ce titre, ils perçoivent un salaire en fonction de leur âge et de leur expérience dans l’entreprise. Cette rémunération est valorisante pour l’apprenti qui réalise que son salaire est fonction du travail fourni.

L’apprentissage permet aux jeunes de se lancer dans l’expérience professionnelle de leur choix puis d’obtenir un diplôme reconnu tout en percevant un salaire. Au final, ce sont des individus immédiatement opérationnels, connaissant le monde de l’entreprise et motivés pour poursuivre leur avenir dans la voie qu’ils ont choisie.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.