Sport & Loisir

Tony Parker porte un grand San Antonio

tony parker

Les Spurs de San Antonio s’imposent assez facilement face à Memphis dans le premier match de la finale de la conférence ouest. Tony Parker a été le grand artisan de la victoire des Texans.

Surfant sur leur série victorieuse face à Golden State, San Antonio,  s’est défait sans grande difficulté des Grizzlies de Memphis (105-83) à domicile. Méconnaissables, les joueurs du Tennessee ont connu d’énormes difficultés pour inquiéter les Spurs. Alors qu’on s’attendait à un gros combat dans la raquette entre Tim Duncan et Zach Randolph, c’est sur les extérieurs que San Antonio a fait la différence. Les partenaires de Ginobili ont été particulièrement efficaces aux trois points, avec 14 paniers primés, pour environ 50% de réussite.

Tony Parker en patron

Dominateurs tout au long du match, les Spurs, pourtant critiqués sur leur capacité à produire un jeu rapide, ont complètement étouffé les Grizzlies. Revenus à six points dans le deuxième quart-temps, Memphis a lâché prise suite à une nouvelle accélération des Spurs. A la mi-temps, San Antonio avait déjà 14 points d’avance (51-37).

San Antonio a été porté par un grand Tony Parker. Le Français a parfaitement distribué le jeu des Spurs et n’a pas connu trop de déchets aux tirs. Le numéro 9 de San Antonio a inscrit 20 points et délivré 9 passes décisives. Kawhi Leonard, 18 points (4/5 à trois points) et Danny Green (16 points, 4 rebonds, 3 passes) ont aussi grandement contribué à la victoire des Spurs.

Marc Gasol un peu trop seul

Une fois le résultat acquis, les Spurs ont même pu faire tourner, avec l’apport de leur banc. Tracy McGrady, l’ancienne star des Houston Rockets, est même entrée en jeu. L’autre français des Spurs, Boris Diaw, n’a, encore une fois, pas eu le rayonnement escompté en attaque. L’ancien joueur des Bobcats a seulement inscrit deux points sur lancers francs, en 21 minutes passées sur le parquet, mais a eu un rôle déterminant en défense.

Du côté de Memphis, seul Marc Gasol a réussi à se démarquer. Le récent élu meilleur défenseur de la Ligue a essayé de contenir les assauts des Spurs, sans grande réussite. L’international espagnol a été l’auteur de 15 points, 7 rebonds et 2 passes. Ses coéquipiers, Mike Conley (14 points et 8 passes) et Quicy Pondexter (17 points) ont également apporté leur pierre à l’édifice. Prochain match mercredi, toujours à San Antonio.

Add Comment

Click here to post a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.